Communiqué de presse : Pic’Up Tour, un premier bilan prometteur

 

  • Lancé en octobre 2021 en co-construction avec l’IFRA et la Fédération Léo Lagrange avec le soutien de Pôle Emploi, le PIC’UP TOUR arrive au terme de son expérimentation et affiche des premiers résultats encourageants. Au total, plus de 800 bénéficiaires ont été accueillis en deux ans.
  • Ce camion aménagé et modulable se déplace dans les quartiers prioritaires de la ville du nord de l’Isère, pour aller à la rencontre des populations vulnérables qui sont éloignées des dispositifs existants d’aide à l’inclusion sociale et professionnelle.
  • Cette action s’inscrit dans le cadre de l’Axe Innovation du Plan Investissement dans les Compétences (PIC). Elle répond aux défis d’innovation lancé par Pôle Emploi Auvergne-Rhône-Alpes et l’Etat faisant de la réinvention des dispositifs d’accompagnement et de formation professionnelle, une priorité.

Un accompagnement à 360° en lien avec les acteurs du territoire

Face au constat que certains publics n’ont pas les moyens d’accéder aux services de l’emploi et de la formation, l’IFRA et la Fédération Léo Lagrange ont créé le PIC’UP TOUR. Ce dispositif innovant et itinérant au service des autres a pour but de construire un dialogue avec les professionnels et nouer une relation de confiance à travers un écosystème collaboratif. Pour cela, durant deux ans, des équipes dédiées sont parties à la rencontre des publics fragiles en prônant une offre de services à 360 degrés, d’informations et d’orientation formation – emploi. D’autres accompagnements ont également été proposés tels que : l’accès au numérique, la vie quotidienne, le partage, l’engagement, la mobilité, mais aussi des activités de loisirs et sportifs.

En allant à la rencontre des populations vulnérables, le PIC’UP TOUR a permis de renouer avec une population qui ne s’empare pas des dispositifs existants d’aide à l’inclusion sociale et professionnelle, en raison d’une fracture numérique ou par inégalité dans l’accès aux nouvelles technologies. Par sa dimension humaine et son hyper-proximité, le programme se démarque via une approche unique et agile.

Pour apporter des réponses concrètes au public, l’IFRA travaille en concorde avec les différents acteurs locaux : tissus associatifs, collectivités locales, services publics et entreprises. En s’investissant dans le dispositif, le PIC’UP TOUR dynamise l’attractivité du territoire et favorise l’interaction entre les entreprises et les acteurs de l’emploi.

Plus de 800 personnes accueillies et 400 permanences réalisées en deux ans

Les premiers indicateurs recensés sont encourageants et mettent en évidence l’utilité du programme auprès de la population issue des quartiers prioritaires de la ville. Le PIC’UP TOUR a effectué pas moins de 400 permanences pour un total de plus de 800 personnes accueillies. Les thématiques qui sont ressorties de ces rencontres sont les démarches administratives, l’insertion professionnelle et la vie quotidienne (problématique de logement, de santé, de garde d’enfants etc.). Ces deux années du projet ont été marquées par une augmentation du nombre de bénéficiaires, avec pas moins de 56% de taux de fréquentation entre janvier 2022 et juillet 2023.

Confortés par les retours positifs du terrain, l’IFRA et la Fédération Léo Lagrange souhaitent essaimer ce modèle dans d’autres départements, tout en restant implantés auprès de la Communauté d’agglomération Porte de l’Isère (CAPI).

« Nous nous félicitons de ces deux premières années où le PIC’UP TOUR a montré son utilité sociale et sa coopération avec les acteurs du tissu social déjà en place et les institutions. Avec les transformations de l’appareil de formation et dans l’attente de la mise en place de France Travail, nous souhaitons accélérer notre développement dans des territoires plus ruraux, sans délaisser les quartiers prioritaires de la ville. Notre objectif est de continuer le développement des compétences des publics, pour sécuriser leurs parcours vers une inclusion sociale et/ou professionnelle, tout en proposant des réponses concrètes aux interrogations suscitées. » déclare Sandrine Alaimo –Responsable Développement et Partenariats Leo Lagrange Formation